Artistes indisciplinés

Sylvain Sicaud, danseur, chorégraphe
Né en 1983 à Bagneux, au sud de Paris, il découvre les arts vivants avec le cirque dès 1996 et se forme en danse et théâtre entre 2001 et 2007. Après une très brève carrière d’ingénieur puis de traducteur, il décide de fonder en 2009 la Compagnie Quelque Part avec la danseuse-chorégraphe Eugenia Carnevali. Il collabore dès lors avec des compagnies de théâtre, cirque, arts de la rue, musique, comme danseur ou chorégraphe.
Désirant pousser sa recherche sur la danse en espace public, il intègre de 2013 à 2015, la FAIAR (Formation Supérieur d’Arts en Espace Public), basée à Marseille, puis de 2015 à 2016, il participe au programme chorégraphique Prototype III de la Fondation Royaumont, dirigé par Hervé Robbe.
Son écriture place l’humain au cœur de la création, que ce soit dans le rapport performeur-spectateur ou dans le lien des humains avec leur environnement. Il signe en 2009 Travelers To NowHere, déambulation de deux voyageurs-danseurs découvrant la ville ; en 2010, 100, ou une histoire de la bicyclette en ville, chorégraphie de bicyclettes réalisée avec des associations militants pour le vélo en ville ; et sur la période 2011-2013, http://www., triptyque de performances solo interactives, sur la fusion des espaces publics, virtuels et réels.
Marqué par la dimension rituelle de la danse, il entame en 2011 une recherche sur la danse en tant qu’expression de cohésion sociale. Avec Kadek Pusapasari, danseuse indonésienne et Christophe Moure, musicien de gamelan, il développe à partir de 2011 un travail sur la contemporanéité des danses indonésiennes. Et depuis 2012, Sylvain s’intéresse particulièrement à la culture Selk’nam, peuple disparu de Terre de Feu (sud du continent américain), à travers le regard de la dernière Selk’nam, Lola Kiepja, décédée le 9 octobre 1966. En recueillant des documents (écrits, photographies, enregistrements de chants) d’ethnologues qui les ont rencontrés, il créera le 19octobre 2017, le spectacle Lola est Neige.

Simon Dargent, musicien, compositeur
Né en 1987 à Mulhouse. Il étudie la guitare de 2002 à 2006, puis développe sa pratique et ses connaissances musicales en autodidacte au gré des rencontres et au fil des instruments : basse, clavier, ukulélé, voix. Il s’éprend en 2007 de conception de musique électronique, et créé depuis 2009 des bandes sonores de spectacles, performances et installations, en partenariat avec chorégraphes, danseurs, comédiens et plasticiens. Opérateur-projectionniste de cinéma entre 2007 et 2012, il intervient pour plusieurs festivals comme programmateur, technicien, régisseur, et se constitue un home-studio dans lequel il enregistre divers musiciens strasbourgeois. Membre de plusieurs groupes dans des styles variés, du rock à la musique classique en passant par le hip hop, la chanson française et les musiques du monde, il est actuellement actif au sein des groupes Robert de l’Espace, musique expérimentale, et de La Mangrove.

Guillaume Mangeant, maquilleur, sculpteur, créateur de masques
Né en 1985 à Strasbourg. Il a une fâcheuse tendance à maquiller les gens, à les transformer en leur collant des prothèses et des dents. De sa grotte sombre sortent des créatures tantôt oniriques tantôt maléfiques. Il transfigure la pourriture, composte, nettoie, compose et recompose squelettes, os, feuilles, plumes, fleurs, poils, graines, griffes, assemblant les traces d’anciennes vies, nouveaux totems qui veulent nous ramener ici et maintenant, nous montrer que nous sommes des êtres de chair et de sang, que cette vie là n’a qu’un temps, pour mieux vivre au présent.

Publicités